Pour accompagner la mutation vers des énergies décarbonées, les professionnels demandent la revalorisation du PTAC à 4,5 tonnes pour les véhicules propres

Transition énergétique, Zones à Faibles Émissions (ZFE), péages urbains, risque de surcharges, massification et livraison du dernier kilomètre sont les enjeux auxquels doivent répondre les utilisateurs de VUL. Les professionnels sont déjà engagés dans cette dynamique. Afin de préserver la compétitivité de leur activité tout en préparant la transition énergétique, ils demandent la revalorisation du Poids total autorisé en charge (PTAC) des véhicules de 3,5 tonnes à 4,5 tonnes.

Découvrez, en pièce jointe, le communiqué de presse publié par l’OTRE, la CAPEB, le CDKL, l’UNEP et l’Association Française du GNV.

Related Posts