Les chiffres clés du GNV

Le carburant alternatif plébiscité par les véhicules lourds

Aujourd’hui 20000 véhicules roulent au GNV en France. C’est sur le marché des véhicules lourds que la dynamique est la plus forte. Les premiers bus et bennes à ordures au gaz sont arrivées en France il y a plus de 10 ans, pour répondre aux problématiques de qualité de l’air dans les grandes agglomérations.

2%
12 %
10%

des poids-lourds vendus en France en 2018 sont au GNV
des bus urbains roulent au GNV en France
des bennes à ordures roulent au GNV

Depuis quelques années les ventes de poids-lourds au gaz dédiés au transport de marchandise décollent, tirées par la construction de nouvelles stations publiques. La France est devenue le marché le plus dynamique d’Europe sur ce segment.

Parc de véhicules GNV en France

Pour accéder aux données sur le parc de véhicule GNV en circulation en France, rendez-vous sur la plateforme OpenData de l’AFGNV

Du GNV au bioGNV

Carte des sites d'injection de biométhane

Si le GNV permet déjà de réduire les émissions de CO2 de 10 à 15 % par rapport au Diesel, c’est en le remplaçant progressivement par du BioGNV que le gain devient conséquent. Le BioGNV produit en France à partir de déchets permet de réduire de 80% les émissions de CO2 par rapport au Diesel.

En 2018, le taux d’incorportation de bioGNV était de

12%

du GNV distribué en France à partir de stations raccordées au réseau.

Sur tout le territoire, plus d’une centaine de sites de méthanisation produisent du biométhane. Il est injecté dans les réseaux de gaz pour être utilisé notamment comme carburant sous forme de bioGNV.